En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookie afin de nous permettre d'améliorer votre navigation.
En savoir plus
J'accepte
menu
02 97 40 30 22
Formations post-bac  >  Classe préparatoire ENS Rennes D1

FAQ


Combien d’étudiants recrutez-vous en première année ?

Cette classe peut accueillir un effectif de 24 étudiants avec la possibilité d’élever le nombre à 28 étudiants. Chaque année, le recrutement à l’issue du dispositif de sélection établit une liste de 26 à 28 étudiants. Mais à la rentrée de septembre, certains étudiants ne se présentent pas. De ce fait, l’effectif de 24 est plus proche de la réalité.

Quelle est la part des bacheliers STMG dans le recrutement ?

Cette classe a pour projet d’accueillir prioritairement des bacheliers STMG qui souhaitent s’engager dans un cursus d’études long (jusqu’au master 2) et valorisant. C’est la raison pour laquelle les bacheliers STMG figurent dans le haut de la liste de sélection. Cependant, ils sont très peu nombreux à postuler (de 15 à 20 % des candidatures). La très grande majorité des étudiants de cette classe sont des bacheliers ES.

Quelle moyenne attendez-vous pour qu'un candidat soit sélectionné ?

Au-delà d’une moyenne, le projet d’études du futur étudiant est en priorité pris en compte. Cette CPGE n’est pas rattachée à un UFR de Droit, de ce fait, sont éliminés d’office les dossiers (même de très bons) dont le projet est purement juridique (désir d’être avocat ou magistrat). La lettre de motivation demandée dans le dispositif Parcoursup est essentielle pour vérifier que le projet du candidat est en adéquation avec notre offre de formation et que le futur étudiant a perçu les spécificités de cette prépa.

Les notes obtenues au lycée comptent bien évidemment. Les étudiants doivent avoir la capacité de travailler de manière autonome pour valider les quatre UE universitaires de la licence. Ils doivent aussi travailler de manière soutenue pour les UE spécifiques de la CPGE. Avoir au minimum de 13 de moyenne de manière équilibrée dans les matières où la rédaction est évaluée constitue un premier gage de réussite dans ce parcours. Maintenant, une candidature est tout, elle ne dépend pas que d’un critère. Le profil du candidat, son projet, son expression dans la lettre de motivation, ses notes constituent un ensemble d’indications qui permet de s’interroger sur ses chances de réussite donc sa potentielle sélection.

Combien d’étudiants valident leur licence à l’issue de la première année ?

Cela dépend des années. Les étudiants qui suivent ce double cursus réussissent dans la majorité des cas à valider leur année d’études supérieures. Cependant, certains ne réussissent pas, à titre d’exemple, en juin 2017, 12% de l’effectif n’ont pas validé, en conséquence 88 % ont validé leur L1. Les étudiants concernés se sont soit réorientés dans une autre formation que nous leur avons conseillée, soit ont arrêté temporairement leurs études pour mieux réfléchir à une autre orientation.

Y a-t-il des entretiens de sélection pour être recruté ?

Les entretiens ne sont pas autorisés dans un recrutement au sein d’un établissement public après le bac.  C’est pourquoi, la rédaction de la lettre de motivation lors du dispositif Parcoursup doit être rédigée avec le plus grand soin.

Y a-t-il cours le samedi matin ?

Dans la mesure du possible, les devoirs sont insérés dans l’emploi du temps de l’étudiant du lundi au vendredi. En revanche, quand ce n’est pas envisageable, certains samedis sont consacrés à la composition des devoirs au lycée jusqu’à 12H00.

Faut-il se déplacer au lycée pour suivre les cours de la prépa ?

Le partenariat du Lycée Charles de Gaulle et de l’UBS a permis de réduire les déplacements des étudiants. Ce sont les professeurs la plupart du temps qui se déplacent au campus de Tohannic. Certains professeurs-colleurs se déplacent également à l’UBS. Les étudiants ne viennent au lycée que le mercredi après-midi pour suivre les cours d’anglais et de culture générale-approfondissement méthodologique et éventuellement le samedi matin (devoir hebdomadaire).

Y a-t-il un internat ?

Le lycée ne dispose pas d’internat. Pour les étudiants boursiers, le CROUS propose des chambres. Pour ceux qui n’en bénéficient pas, nous conseillons aux étudiants de chercher un logement en centre-ville à proximité d’une ligne de bus qui effectue le trajet jusqu’à Tohannic (lignes 2, 6 et 10). De cette façon, le temps de trajet est limité (une dizaine de minutes) et il est plus agréable de se balader dans le centre-ville lorsque l’emploi du temps le permet.
> Informations sur le réseau de bus Kicéo


Comment se rendre au lycée depuis l’université ?

Depuis le campus de Tohannic jusqu’au lycée, il faut prendre deux bus différents et compter entre 20 et 30 minutes selon les conditions de circulation. Beaucoup d’étudiants de la promotion effectuent le trajet par covoiturage.
Le mercredi les étudiants finissent entre 11H15 et 11H30 à l’UBS pour avoir le temps de prendre un repas au Restaurant Universitaire et se rendre ensuite au lycée pour 13H15. Même si Vannes Agglo prête à l’année un vélo aux étudiants qui en font la demande, le trajet de l’université au lycée n’est pas très sécurisé. Cette solution n’est pas recommandée.
> Informations sur le prêt d’un vélo

Faut-il payer deux fois les frais d’inscription ?

La classe CPGE ENS Rennes D1 est intégrée dans l’offre de formations de l’UBS. Les étudiants s’inscrivent à l’Université et y règlent leurs droits. Au lycée, une inscription administrative est nécessaire. C’est une formalité très simple et gratuite.





> Consulter notre rubrique ORIENTATION